La femme de demain

15 octobre 2019

Art de rue

Ce 15 octobre, lors de mon cours de E.P.S. les objectifs attendus devaient être : 

- Choisir et conduire un déplacement adapté

- Prévoir et gérer son déplacement et le retour au point de départ.

 

Pour cela, nous avons décidé (accompagnateur et moi), de sélectionner quelques adresses dans notre ville où nous étions sûres que cela aurait répondu à nos attentes.

Ensuite, seule, j'ai cherché ces rues sur le plan de ma ville. J'ai établi un parcours de mon point de départ au point d'arrivé. J'ai aussi noté les bus à prendre, le nom des arrets. (4 bus, aller-retour)

Et pour finir, j'ai enfilé mes baskets ! Vous me suivez?

 

Mais avant tout, un peu d'histoire... 

Dans les années 1970, le street art débute par de petits graffitis ici et là dans le métro de new york. Pour certains cela exprime la guérilla du peuple noir. Cet art a grandi rapidement par d'autres motifs plus originaux les uns que les autres. Aux alentours de 1980, new york condamne ces tags expressifs. Plus tard, ces grafittis s'envolent vers d'autres villes. 

 

Comme j'ai des origines Italienne et que j'en suis assez fière, je ne vais pas manquer de vous déposer ma petite recherche ;)

"Le mot italien graffiti dérive du latin graphium (éraflure) qui tire son étymologie du grec graphein signifiant indifféremment écrire, dessiner ou peindre. En langue française, graffiti vient de l’italien graffito, terme désignant un stylet à écrire : c’est le nom donné aux dessins ou inscriptions calligraphiées, peintes, ou tracées de diverses manières."

 

J'aurais aimé vous en dire un peu plus mais mon livre commandé à la bibliothèque n'est pas encore arrivé. Alors pour ma part, art des rues pour ou contre?

Qui n'a jamais dessiné sur les bancs d'école, sur un mur ou en gravant sur un arbre un graffiti pour laisser une trace de notre mémoire? 

Le graffiti, tel qu'il soit, nous montre un art visuel, il nous envoie des touches d'humour je pense. Il bâti l'esprit d'un être humain, il y a parfois de la poésie et un don de soi pour l'autre, c'est du moins ce que je ressens quand je regarde longuement ces courages colorés. Il y a un message à comprendre dans chacune de ces oeuvres.

 

Bonne nouvelle, ça n'a pas été facile, le plus dur été de tracer mon parcours mais j'ai réussi mon épreuve sportive ! J'ai bien transpiré aussi mais ça c'est entre nous... 

 

Et comme je vous aime bien je vous offre quelques photos de mon épreuve sportif, la qualité n'est pas terrible excusez moi car elles ont été prises avec mon vieux portable de sport.

rue anatole france 2

 

rue anatole france

 

rue bachalas

 

rue de la faience

 

rue petit

 

 

 

 

Posté par LaFemmeDeDemain à 19:58 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


14 octobre 2019

Les pouvoirs du froid

Souffle d'hiver

Quand l'hiver nous surprend il rend l'ame morose,

La belle métropole est sous le projecteur,

Pour annoncer Noël aux enfants dans leur coeur

Les couvrir de présents en chemin si l'on ose.

 

Mais je pense souvent à ce libérateur

Que fait il pour tous ceux vivant dans la psychose,

De la guerre et l'oubli d'un temps consommateur ?

 

J'aimerais tant semer une graine de rose

afin qu'elleparfme un espoir enchanteur

Même dame nature ouvrira d'une osmose

La délicate fleur de ses mains qu'elle arrose,

La rose de Noël charmera de bonheur

Les petits, seuls les grands ne reflète la chose.

 

On pense parfois survivre à la rigueur

Et créer dans le noir cette paix qui s'impose,

Mais s'étend chaque hiver l'ombre de la rumeur,

 

On voudrait que l'hiver joue un chant virtuose

Pour tous les délaissés de notre créateur;

On étend dans la nuit le peuple accusateur

Défier le silence ô ! rêve grandiose

Maria Dolores.

 

Ah l'hiver ! Nous sommes plusieurs à attendre cette saison du chocolat chaud dégusté devant un bon film ou une bonne série Netflix. Perso, moi je n'attend pas l'hiver pour les séries Netfix, je serais plutot style qui dit froid, dit Ca-deau !

Bon pour l'instant ici dans le Sud il n'est pas encore là mais comme l'indique le calendrier il arrive bientôt, si si il me l'a dit !

Toutefois, ne vous fier pas aux apparences l'hiver peur ravager toute une colonie d'animaux, ou même d'hommes! Exemple, voyez cette grenouille,

grenouille

celle-là sur la photo, elle n'ira pas plus loin!

Cette grenouille rousse est morte frigorifiée sur un lac gelé dans la banlieue d'Oslo en Norvège. La photo a été prise après plusieurs jours de températures glaciales qui n'ont pas été sans conséquence pour cet animal à sang froid.

Cette déshydratation due à des vents secs et glacés est sûrement la cause principale de sa mort. A cette époque de l'année, l'animal tentait probablement de rejoindre un lieu d'hibernation pour échapper aux températures extrême de l'hiver.

 

Pauvre petit Prince ! Maintenant je sais pourquoi tu ne pourras plus venir me voir pour un baiser ;)

 

 

 

*Source grenouille: Science et vie Junior, Hors série N°138-Novembre 2019 

 

 

Posté par LaFemmeDeDemain à 10:19 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

12 octobre 2019

La bûche de Noël histoire et tradition, plus sa recette en cadeau

 

Une tradition païenne du moyen Âge

Si la bûche de Noël fait aujourd’hui partie intégrante des vieilles coutumes culinaires de la fête de la Nativité, c’est parce que cette pratique était déjà très courante au moyen Âge. Malheureusement, il n’y a pas de date précise concernant la mise en place de cette tradition. Mais la certitude est qu'elle est d’origine païenne et qu'elle se rencontrait surtout dans le nord de l’Europe. Faisant partie des rites cérémonials du feu, la bûche était alors appelée Yule, Licht, Beppo, ou très-feu selon la région. Cet événement célébrait à cette époque l’arrivée d'un événement astronomique. En effet, le jour le plus court, le solstice plus particuliérement annonçait l’arrivée de la très longue et rude période hivernale. Chaque foyer brûlait de grosses rondelles de bois pour tenir les maisons au chaud. Et une fois l’énorme bûche de bois coupée et ramenée au logis, maîtres, domestiques, parents, familles, proches et voisins se retrouvaient de manière conviviale autour de ce grand feu. Vers le douzième siècle, la pratique fut reprise par l’Église catholique. Mais cette fois-ci, pour donner un caractère chrétien à ce rituel, les bûches étaient arrosées d’eau bénite par les religieux avant d’être brûlées. Le feu devait être alors alimenté de manière régulière, mais surtout il devait brûler continuellement dès le 24 décembre au soir, jusqu’àu lendemain. Selon une tradition, c’était aux jeunes filles de la famille que revenait la responsabilité d’allumer la bûche, à l’aide de restes de tisons des bûches du Noël précédent, précieusement gardés.

Pourquoi mange-t-on une bûche à Noël?

Bien que difficile à avaler à la fin d'un long repas de Noël, qui n'a pas mangé de bûche le 24 décembre?
Autrefois, pour fêter le jour le plus court d'hiver, les familles avaient pour coutume de brûler une bûche le soir de Noël pour avoir de bonnes récoltes l'année suivante. Il était d'usage de prendre une bûche issue d'un arbre fruitier, symbole d'abondance, qui permettait une combustion plus longue et ainsi les bienfaits persistaient. Cette bûche était bénie avec une branche de buis ou de laurier conservée depuis la fête des Rameaux. Certains l'arrosaient de vin pour assurer une bonne vendange ou de sel pour se protéger des sorcières.
Dans la tradition chrétienne, la bûche que l'on mettait à brûler dans l'âtre à Noël devait rappeler "que Jésus de Galilée était né dans une étable glaciale et n'avait pour se réchauffer que le souffle d'un âne et d'un bœuf".
Les cendres étaient ensuite conservées afin de protéger la maison contre la foudre.
La date de création de la bûche en tant que dessert est inconnue. Un pâtissier aurait créé la buche-dessert en 1945, cela permet aujourd'hui de perdurer cette tradition!

 

***

 

Comme je suis gentille je vous dépose ma recette préférée (+ photo ci joint de ma première bûche, l'autre dessert a été imaginé et créé par ma grande soeur favorite) Oui, nous sommes des gourmands dans la famille !

 

 

BUCHE DE NOEL

 

 

Recette buche de noel      ( préchauffage du four a 180°)

Pour la ganache chocolat(à faire la veille)

150g de chocolat

150g de crème entière liquide à 30% de matière grasse 

(perso j’ai mis ma propre pâte à tartiner fait maison)

Pour la génoise

120g de sucre

120g de farine

4 œufs

Pour la crème pâtissière

80g de sucre

30g de maïzena

27,5 cl de lait

2,5 cl de jus de clémentines (selon votre goût)

3 jaunes d’œufs

1 gousse de vanille

les zestes de 2 clémentines (selon votre goût, perso j’en ai pas mis)

Matériel

batteur électrique, robot ou fouet

papier cuisson

papier film

Maryse

 

Côté préparation pour les étapes à suivre je vous conseille vivement d'acheter le livre de Roxane* "Ses meilleures recettes" de l'édition Solar. C'est un livre de recettes à mettre dans les mains de tous les jeunes patissiers! Il est vraiment très riches d'explications faciles et de jolies photos. Je l'aime beaucoup, elle nous délivre ses astuces culinaires, mais bon, je vous en dit pas plus je vous laisse le découvrir par vous mêmes. En plus, il est un petit prix agréable pour déposer au pied du sapin ;)

Roxane* a créé une chaîne youtube

L'atelier de Roxane

Bienvenue dans mon Atelier, sur ma jolie chaine de cuisine ou plus exactement ... de pâtisserie ! ♡ Vous m'avez peut être déjà vu dans l'émission du meilleur...

https://www.youtube.com


majoritairement pour la cuisine. Curieux ou gourmand allez vous abonnez vous ne le regretterez pas! 

 

tout choco

 

 

Bon appétit !

 

 

 

Posté par LaFemmeDeDemain à 17:55 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

Présentation d'une future femme et rédactrice

Pour ce premier article, me présenter à vous est une démarche importante je pense. Originaire du Sud de la france, je m’appelle Juliette j'aurais 14 ans dans quelques mois et créer ce blog est une manière pour moi d'évoluer de jour en jour. Ce choix n'est pas arrivé par hasard bien entendu. Je vous en parlerais un peu plus tard au fil de mes articles.
Pour le moment le but de mes écritures est de penser à un sujet comme par exemple les fleurs ou aux métiers, au virtuel, à l'Espagnol, au don De soi, aux associations, aux gens, aux coutumes... Et de vous en faire un article :)
Prêts pour m'accompagner dans ce grand voyage?

nycyorkshire-terrier-drawing-by-kate-sumners-yorkshire-terrier-drawings-drawings-drawing

 

 

 

Posté par LaFemmeDeDemain à 14:36 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :